Le Handball par le jeu

Tiré de Handball spielen lernen / A. Emrich

Pourquoi jouer

Intentions pédagogiques

La combinaison des variables

La seule façon d'apprendre à jouer est... de jouer !

- Jeu des 10 passes
- Jeux de combinaisons avec ballon
- Jeux avec buts = piquets
- Jeux avec buts = tapis
- Jeux avec buts = tapis contre le mur

Jouer tout en combattant, combattre tout en jouant

Conseils méthodologiques

Dernières recommandations

 

Pourquoi jouer ?

Le handball est un jeu d'équipe aussi bien destiné aux filles qu'aux garçons. A tout âge et à tous les degrés, les enfants sont fascinés par le jeu avec "la main et le ballon".

Cete méthode a été testée depuis de nombreuses années à tous les niveaux, d'âge comme de performance. Le concept a conquis la plupart des participants de cours d'entraîneurs de juniors comme de formation continue d'entraîneurs accomplis et d'experts.

La réalité du mouvement de l'animation, et en particulier la différence de niveau entre les garçons et les filles, a influencé le développement de la méthode.

Nous avons ainsi essayé de mettre en accord les qualités propres à l'âge des enfants, le manque d'espace (tiers de salles ominisport). Cette méthode tirée de la pratique devrait soutenir les entraîneurs de juniors dans leur travail.

Le concept de la succession de jeux, basé sur l'apprentissage par le succès, a comme objectif de transmettre par le jeu des éléments techniques et tactiques propres au handball.

Pour intégrer les spécialistes et les débutants de la même manière dans le jeu, il s'agit de choisir des modalités de jeu rendant tout le monde actif et au service de l'équipe. Tous les enfants doivent avoir le sentiment d'être collectivement responsables de l'issue du jeu, que ce soit une défaite ou une victoire.

- La méthode est basée sur la devise : - apprendre à jouer par le jeu -

On doit jouer dès le premier entraînement. La succession de jeux lie des formes de jeu qui contiennent la même idée de jeu, la même structure. L'avance par petits pas mène à des expériences motivantes parce qu'elles sont faites de succès tant individuels que vécus en groupe.

- La méthode éduque les enfants à adopter un comportement de jeu

    • FAIR-PLAY,
    • Au service de l'équipe,

et favorise

    • une technique expérimentée et acquise par le jeu,
    • une condition physique spécifique au jeu,
    • une bonne vision et une intelligence de jeu.

- La méthode pourrait peut-être se résumer aux quatre mots : main, ballon, jouer, vivre

Par cela, le handball deviendra peut-être plus connu et plus apprécié qu'un simple jeu créatif.


retour en haut de page


- Il n'y a pratiquement pas de séquence de démonstration. Par la mise en commun des effets des 4 variables dans l'organisation du jeu, la mission du jeu amène des progrès en agissant sur les comportements de jeu.

- Il n'y a pratiquement pas de corrections. L'observation est décisive.:

  • le jeu "marche-t-il" ?
  • les enfants ont-ils du plaisir ?
  • les enfants sont-ils tous intégrés au jeu ?

- Les solutions à la plupart des problèmes qui peuvent survenir seront données dans la partie pratique.

- La méthode favorise une ambiance joyeuse.

- Le jeu d'équipe menant au succès est en même temps le but suprême et une aide méthodique.

- La méthode se base sur :

  • l'apprentissage par le succès
  • l'apprentissage en situations
  • l'apprentissage par objectifs
  • l'apprentissage par l'instinct

- Les quatre losanges magiques (utilisés également pour entraîner la condition physique) de l'organisation du jeu agissent ensemble.

La progression méthodique ne doit pas dépendre du programme, mais au contraire du niveau réel des enfants. Les modalités de jeu doivent être adaptées au niveau de performance et aux progrès des élèves.

Les méthodes traditionnelles (dominance des exercices / démontrer-expliquer, corriger) ne sont pas une solution, car les techniques apprises au travers d'exercices sont trop lourdes à mettre en oeuvre dans la complexité et l'agitation du jeu, et ne mènent pas à des expériences de succès.

retour en haut de page

Intentions pédagogiques

Les intentions pédagogiques suivantes devraient guider toute la philosophie du handball par le jeu :

  • Les enfants ne doivent pas avoir peur du corps de l'adversaire ou du ballon (jeu sans contact, ballon mousse, passes au sol,).
  • Les enfants ne doivent pas avoir peur de faire des " gaffes " (mauvaise passe, tir raté,). Ils doivent apprendre à vivre et à supporter ensemble les erreurs, les victoires comme les défaites.
  • Les enfants doivent devenir des joueurs actifs et indépendants . Le handball par le jeu réduit la dépendance, inutile, des enfants par rapport à l'entraîneur. Ce n'est plus ce que l'entraîneur est capable de faire, et ensuite de l'apporter à ses joueurs qui est décisif, mais au contraire le développement d'une capacité de jeu adaptée à chaque joueur.
  • Les joueurs doivent apprendre rapidement certes, mais avant tout en ayant du plaisir.

Une pédagogie par le succès doit être placée au premier plan. En effet, l'expérience montre qu'en agissant selon la méthode " démontrer - expliquer - corriger - exercer - consolider ", on pousse les enfants à se préoccuper plus de leurs fautes plutôt que de leurs réussites.

Apprendre en jouant ensemble est extrêmement complexe. L'entraîneur devra faire preuve de patience afin de "faire naître" quelque chose de bon.

  • En avançant par petits pas, on crée des expériences de succès motivantes qui influencent positivement le temps d'apprentissage.
  • Les règles de jeu propres au handball peuvent être introduites peu à peu.
  • Dans la première phase d'apprentissage, des règles très simples doivent être données. Mais les élèves doivent ensuite être associés aussi largement que possible dans le processus des changements de règles.
  • Par des changements de règles ou de dimensions de terrain, les enfants seront amenés à développer et à intérioriser des éléments techniques et/ou tactiques.
  • Les initiatives personnelles, la créativité et un comportement social correct seront mis en valeur.
  • Les enfants trouvent eux-même des solutions en essayant.
  • Faire des fautes et par elles apprendre fait partie du processus d'apprentissage par le jeu.

Une différenciation judicieuse offre la possibilité de progresser en jouant, en considérant les éléments suivants:

  • règles du jeu plus simples ou plus complexes,
  • jeux simultanés avec des règles différentes sur des terrains différents.

L'entraîneur doit passer du stade " proposition d'exercices " au stade " lecture du jeu ". Nous devons dès lors acquérir de nouvelles compétences dans le domaine de

  • l'accompagnement du jeu
  • l'adaptation de situation de jeu : il s'agit de modifier les règles d'un jeu de base pour le rendre plus difficile ou au contraire plus facile

 

On sent à travers ces intentions qu'il est possible d'abandonner la succession habituelle des exercices trop ciblés sur un geste technique.

Des jeux devraient également également être mis à contribution dans les "routes secondaires", avec comme avantages :

  • beaucoup d'enfants peuvent être occupés en même temps sans grosse organisation;
  • après chaque développement ou progrès, la progression du jeu peut être interrompue par un retour à la situation précédente ou un passage à la forme de jeu suivante;
  • le jeu doit être corrigé et amélioré par des règles ou des restrictions de règles;
  • les règles officielles de jeu sont peu à peu prises en considération.

La grosseur et l'intensité des disques bleus représentent la croissance de la complexité du jeu.

Des liaisons entre les les différentes formes de jeu peuvent être de tout temps ajoutées, ceci jusqu'au but, le handball.

retour en haut de page

La combinaison des variables (nombre de joueurs, règles, ballons, terrain)

Le handball sera réduit à des situations de base élémentaires et représentatives, dans lesquelles la philosophie et la structure du handball seront conservées.

l s'agira, au moyen des 4 losanges magiques, de créer pour les enfants des situations de jeu faciles à saisir et dont les solutions sont à la portée des enfants. Les variables dans l'organisation du jeu seront utilisées comme moyens méthodiques afin de faciliter l'apprentissage.
"Magique" est censé traduire le fait que les 4 variables s'influences mutuellement.

L'essence du handball - marquer des buts et éviter des buts - est normalement présent dans chaque forme de jeu.

Les buts des jeux présentent des situations d'apprentissage simplifiées, au travers desquelles sont simultanément mis en oeuvre des objectifs techniques, tactiques et sociaux.

La combinaison des variables doit mettre en évidence l'élément le plus important : l'expérience du jeu !

Exercer des éléments purement techniques n'a de sens chez des enfants que si les différentes possibilités de la situation de jeu sont épuisées.

retour en haut de page

La seule façon d'apprendre à jouer est... de jouer !

Jouer par le jeu

Jeux de combinaisons avec ballon

Les jeux de combinaisons avec ballon occupent une place d'importance dans la progression du jeu. Il est recommandé de commencer avec peu de règles très simples . Des règles trop compliquées ou trop nombreuses dès le début exigeraient trop des enfants et les induiraient en erreur. Le jeu doit être peu à peu rendu plus complexe en complétant les règles ou en en ajoutant.

Une nouvelle règle, un changement de terrain ou du nombre de joueurs est introduit à chaque nouvelle forme de jeu.

Après une rapide explication des règles et une phase d'essai du jeu, une phase de dialogue et d'échange avec les enfants est souvent très riche.
Les enfants attendent toujours un retour, ils veulent savoir ce qui était "juste" et ce qui était "faux" dans leur jeu.

Dans cette phase de dialogue, il s'agira de donner un sens, une raison aux règles et au jeu. Les règles additionnelles pourront être discutées ensemble.

Par la configuration du jeu et surtout l'évolution des règles, les jeux de combinaisons avec ballon et toutes les autres formes de jeu qui suivent devraient permettre :

  • que les joueurs de taille et/ou de niveau différents puissent participer au jeu en même temps;
  • de jouer en étant orienté vers le jeu d'équipe et vers une forme de concours;
  • que des situations de jeu simples puissent être résolues;
  • d'éviter une grosse concentration d'enfants dans une équipe;
  • de jouer avec peu de contacts corporels - FAIR-PLAY !

Jeu des 10 passes

plus facile
base
plus difficile

Trop de différences entre les joueurs

  • Diminuer le nombre de joueurs par équipe.
  • Jouer sur deux terrains.
  • Deux équipes du même niveau jouent ensemble.

Beaucoup de mauvaises passes ou de mauvaises réceptions

  • Les passes en rebond comptent double, les passes simples comptent simple.
  • le nombre de passes reste acquis même en cas de perte de la balle,

Deux équipes jouent l'une contre l'autre :
L'équipe qui arrive à effectuer un nombre de passe donné marque 1 point (ex: 5 passes = 1 point; 10 passes = 1 point)

  • règle des 3 pas : maximum 3 pas en possession du ballon,
  • pas de déplacement avec le ballon,
  • passes directes = 1 point,
    passes indirectes = 2 points.
  • le compte est remis à zéro lors de chaque perte de balle,
  • passe ou "une-deux" : on ne peut pas faire de passe à celui qui nous a donné le ballon.


Jeux de combinaisons avec ballon : but = mur (base)

plus facile
base
plus difficile
  • Jeu sans contact corporel, pas de dribbles, pas de course avec le ballon (ou : max 3 pas)
  • Les points de combinaison ne comptent qu'une fois passée la ligne d'attaque ( oblige un jeu mieux construit)
  • Les tirs de loin ne comptent que depuis la ligne d'attaque.
  • Le dribble est autorisé. Si la balle est bloquée à deux mains, on est obligé de la passer plus loin ou de tirer, sous peine d'une "faute de marché".

Deux équipes jouent l'une contre l'autre. Il y a deux possibilités de marquer un point :

  • l'équipe qui arrive à effectuer un nombre de passe donné marque 1 point (ex: 5 passes = 1 point; 10 passes = 1 point)
  • Tir en rebond contre le mur = 1 point. L'équipe adverse essaie d'empêcher les passes et le contact du ballon avec le mur. Distance du tir à choix.
  • Passes sans dribbles,
  • double rebond (sol-mur-sol) = 1 point,
  • si le ballon est récupéré par un défenseur avant le contact avec le sol, le point est annulé,
  • il est permis de bloquer l'adversaire avec le corps, même s'il n'est pas en possession du ballon. Il est interdit de bloquer l'adversaire avec les bras, les mains ou les jambes.

Conseils :

Les enfants essaient très rapidement de protéger la balle qui rebondit du mur vers le sol en bloquant le chemin du défenseur (= introduction jouée du blocage).
Par cette action, le défenseur ne peut s'emparer du ballon avant qu'il ne touche le sol et perd par là le point.

Les enfants ont besoin d'un moment d'adaptation après chaque changement de règle important.

L'objectif principal n'est pas le dribble, mais :
  • la protection du ballon,
  • le déplacement tactique du défenseur,
  • s'offrir à la passe,
  • le travail des bras et des jambes,
  • la sortie offensive du défenseur (distance : 1 longueur de bras de l'attaquant)
  • l'occupation des espaces vides, pour d'une part gêner les possibilités de tir de l'adversaire et d'autre part pour récupérer les ballons qui rebondissent du mur.

 

retour en haut de page

 

Jeux avec buts = piquets

Les jeux avec buts marqués par des piquets sont recommandés lorsqu'il n'y a pas de murs utilisables pour le jeu (espaliers, portes,).

plus facile
base
plus difficile
  • élargir les buts
  • introduire des points de combinaisons

Deux équipes jouent l'une contre l'autre. Il est possible de jouer derrière les buts. Il est possible de marquer depuis devant comme depuis derrière.
Un but est marqué lorsqu'un joueur fait une passe en rebond à travers les piquets à un coéquipier qui la rattrape.

  • La passe en rebond à travers le but ne doit pas seulement être rattrapée, mais également renvoyée à nouveau à travers les buts,
  • le joueur qui renvoie la balle ne doit pas être touché par un adversaire,
  • points pour des combinaisons de passes seulement depuis la ligne médiane,

 

plus facile
base
plus difficile
  • Gardien volant.

2 équipes jouent l'une contre l'autre sur 2 buts contre le mur. Les tirs ne sont autorisés que depuis l'extérieur de la ligne d'attaque

  • Lorsque le gardien est volant, il est considéré comme un joueur de champ lorsqu'il a le ballon : attaque en surnombre !
  • Lors d'une perte de balle, un autre joueur doit aller au but.
  • Le tir au but n'est permis que depuis le milieu du terrain
  • Si on défenseur peut toucher un attaquant en possession du ballon ("éteindre"), il gagne le ballon et peut à ce moment partir en attaque.
  • Les buts peuvent être marqués de deux façons différentes :
  • déposer le ballon à 2 mains derrière la ligne d'attaque = 1 point
  • tir marqué dans un but marqué (tapis, piquets,) = 2 points

Conseils :

  • Jouer avec un joueur neutre est une situation artificielle et n'est donc pas une alternative au jeu en surnombre. Ce qui pourrait sembler être une facilitation pour les enfants est donc en réalité une difficulté supplémentaire. Le joueur neutre n'a pas de valeur dans une attaque, et la défense ne va pas s'en occuper. L'égalité de joueurs sera conservée.
  • "Éteindre" apprend à: adopter une position d'attente correcte en défense,
    se placer entre l'adversaire et le but,
    avoir un comportement offensif en défense,
  • garder une distance (longueur d'un bras) entre son adversaire et soi-même.
  • Le fait de pousser ou un comportement non correct est considéré comme une faute. Une faute ne sera pas sanctionnée comme une faute habituelle, mais donnera un point supplémentaire à l'adversaire!

Jeux avec buts = tapis

Tous les éléments vus dans le développement des "jeux avec buts = piquets" peuvent être repris dans le domaine de la balle aux tapis.

plus facile
base
plus difficile

Lors d'une mauvaise utilisation de l'espace par les enfants, introduire des points pour des combinaisons de passes :

-dans tout le terrain,
-depuis la ligne médiane.

Deux équipes jouent l'une contre l'autre et essaient de poser le ballon à deux mains sur le tapis adverse, en se lançant dessus.

La balle aux tapis est ensuite jouée avec un but contre le mur :

  • combinaison de passes depuis le milieu du terrain = 1 point
  • tir tombé (sur le tapis !) contre le mur = 2 points
  • tir tombé avec un tir à une main, en rebond contre le mur (sol-mur-sol) = 3 points

Mise en garde :

Tout contact d'un défenseur avec le tapis est transformé en point pour l'adversaire. La "défense en zone" (toucher ou traverser le tapis) doit être sévèrement sanctionnée. Le danger de blessures par collision ou par un engagement corporel exagéré est ainsi minimisé.

Le lanceur doit prendre sa décision en tombant, tout en analysant rapidement la situation et la position des défenseurs :

  • tir tombé contre le mur = 2 points
  • tir tombé avec un tir à une main, en rebond contre le mur (sol-mur-sol) = 3 points.
  • si les défenseurs attrapent le ballon avant qu'il ne touche le mur = pas de point.

 

retour en haut de page

 

Jeux avec buts = tapis contre le mur

plus facile
base
plus difficile

En cas de mauvaise occupation de l'espace :

  • introduire des points pour des combinaisons de passes depuis le milieu du terrain.
  • Deux équipes jouent l'une contre l'autre. Un but est marqué lorsqu'un joueur touche le tapis avec le ballon tenu à deux mains.
  • Deux équipes jouent l'une contre l'autre. Un tir en rebond contre le tapis est permis depuis n'importe où.
  • Les dribble sont interdits,
  • Maximum 3 pas en tenant le ballon

Remarque :

Si les enfants restent en attaque ("jouent la carotte"), la défense jouera en infériorité numérique.
L'attaque pourra alors plus facilement marquer des points par des combinaisons.

Avantages du tir en rebond :

L'enfant n'a plus de sentiment de peur d'un ballon dangereux.
Les enfants adoptent naturellement et sans explications une position du bras de tir correcte : la main se trouve derrière le ballon,
le bras de tir est tendu et projeté avec force vers l'avant.

Différenciation :

Il est facile d'adapter la situation au niveau des enfants en formant plusieurs terrains et en y jouant simultanément avec des règles différentes.

Quelques possibilités d'organisation :

  • avec gardien fixe,
  • avec gardien volant,
  • le gardien doit être changé après chaque attaque,
  • le dernier en défense est le gardien,
  • le tireur est le prochain gardien.

retour en haut de page

Jouer tout en combattant, combattre tout en jouant

Le psychisme
Quelque soient les différents systèmes développés, l'obligation de défendre sera encore longtemps ressentie comme une contrainte pour les joueurs.Défendre, c'est subir, pense-t-on.
Défendre est donc avant tout concept tactique un état d'esprit. C'est d'abord la force de caractère qui définit un bon défenseur. Sans une grande motivation, un joueur ne peut mener à bien ses actions défensive. La technique, le système défensif sont subordonnés à cette volonté de défendre.

Tout entraîneur devrait convaincre que :

  • défendre, ce n'est pas subir, c'est agir
  • défendre, c'est attaquer, c'est conquérir le ballon
  • défendre n'est pas une contrainte, défendre c'est entreprendre la reconquête du ballon.

La technique
Les jeux de combat améliorent la perception corporelle en stimulant la coordination motrice et la condition physique. Combien sont difficiles et délicates les intervention de l'entraîneur exigeant de ses joueurs une position fondamentale correcte et des déplacements adéquats. : "Travaillez avec les jambes, n'oubliez pas les bras" - "Répartissez le poids du corps sur chaque jambe" - "Prenez des informations sur le déplacement des joueurs près de leur centre de gravité" - "Essayez d'agir, non de réagir"


Le premier rôle de l'entraîneur sera donc

  • de forcer les joueurs à "bouger
  • de corriger leurs gestes, leurs attitudes
  • de motiver leurs actions
  • de développer leurs qualités motrices
  • d'améliorer leur bagage technique dans le 1:1

Il est évident que mental et technique ne sont pas innés chez le joueur. L'entraîneur va donc devoir créer des bases dans l'optique de l'éducation à la performance en créant lors de ses entraînements des situations amenant les joueurs accumuler les expériences motrices les plus variées.

La pratique du combat sous forme de jeu est une situation permettant de diversifier l'entraînement tout en intégrant des éléments techniques tout en rendant les situations de défense ludiques, même pour des adultes.

Les quinze jeux présentés ci-dessous s'articulent autour des trois thèmes suivants :

  • Mesurer sa force en jouant : exercices 1 à 6
  • Lutter pour s'approprier un objet : exercices 7 à 10
  • Combattre debout ou au sol : exercices 11 à 15

Tire-pousse à l'horizontale

Contact physique réduit

But ? Exercer la force.

Quoi ? Deux joueurs se font face de part e d'autre d'une ligne au sol. Ils s'allongent à plat ventre et se prennent les mains. Chacun essaie alors de tirer son partenaire en deçà de la ligne qui les sépare. Lorsque l'épaule de l'un franchit la ligne de démarcation, l'autre marque un point. Jouer jusqu'à 5 points.

Comment ? Les joueurs se tiennent chacun les poignets

Tire-pousse à la verticale

Contact physique réduit

But ? Exercer la force, l'équilibre.

Quoi ? A se place perpendiculairement à B qui est assis par terre, jambes repliées contre lui. A saisit une main de B et appuie le côté extérieur de son pied contre les orteils de B. A essaie alors de soulever son partenaire : il faut que le postérieur de B décolle clairement du sol.
B essaie quant à lui de tirer A contre lui : il faut dans ce cas que la jambe arrière de A se soulève clairement du sol.

Comment ? Changer fréquemment de partenaires, Tournoi.

La plaque d'égout

Contact physique réduit

But ? Exercer la force, l'équilibre, les réflexes, la souplesse et l'agilité

Quoi ? Deux joueurs se tiennent face à face à l'extérieur d'un cercle (lignes, cerceau, corde,) d'environ 50 cm de diamètre et se tiennent par une main, voire des deux. Chacun essaie, en tirant ou en poussant son partenaire, de le faire pénétrer à l'intérieur du cercle.

Comment ? Plusieurs se tiennent la main et forment un cercle. Celui qui pénètre à l'intérieur est éliminé.

 

retour en haut de page

 

Le combat des lézards

Contact physique réduit

But ? Exercer la force, la vitesse, les réflexes, l'équilibre

Quoi ? Deux joueurs se font face en position d'appui facial sur les pieds et les mains. Chacun essaie de toucher le plus de fois possible les mains de sa partenaire sans être touchée elle-même.

Comment ? Chacun essaie de faucher les bras de l'autre.

Danse russe

Contact physique modéré

But ? Exercer l'équilibre, les réflexes.

Quoi ? Deux joueurs se font face, en position accroupie. Chacun essaie, en poussant et en feintant l'autre, de lui faire perdre l'équilibre. Seuls les pieds peuvent toucher le sol.

Comment ? Les joueurs sautillent en position accroupie.

La conquête de l'île

Contact physique modéré

But ?

  • Exercer l'équilibre et développer l'endurance.
  • Tirer - pousser.

Quoi ? Répartir les joueurs en deux groupes. Les membres du premier groupe (les gardiens) placent un pied à l'intérieur d'un cerceau (ou d'un cercle), l'autre reste à l'extérieur. Les joueurs du second groupe (les attaquants) sautent à cloche-pied autour des cercles et essaient de faire sortir les gardiens du cercle en les poussant, en les tirant et en les bousculant. Dès qu'un attaquant parvient à déloger un gardien, il peut prendre sa place (à condition toutefois qu'il n'ait pas perdu l'équilibre !).

Comment ? Former 2 équipes. Les joueurs qui défendent l'île s'efforcent de résister aux assauts de leurs adversaires en essayant, par des feintes, de leur faire perdre l'équilibre. Celui qui parvient à déséquilibrer un attaquant marque un point. Inverser les rôles après un certain temps.

 


retour en haut de page

 

Conquérir un butin

Contact physique modéré

But ?

  • Exercer les techniques de subtilisation.
  • Entraîner la force et les réflexes.

Quoi ? Un ballon lourd pour deux joueurs. Chacun tient le ballon entre les paumes de ses mains et essaie de se l'approprier. Il est interdit de protéger le ballon en le saisissant à bras-le-corps.

Comment ? A genoux, Utiliser des balles de diamètres différents

Duel au ballon

Contact physique modéré

But ?

  • Développer la rapidité dans les actions d'esquive.
  • Entraîner la souplesse.

Quoi ? Deux joueurs se font face, chacun d'eux tenant un ballon lourd coincé entre ses genoux. Le but du jeu consiste à faire tomber la balle de l'autre sans perdre la sienne. Les joueurs n'ont pas le droit de sautiller pour esquiver les attaques de leur partenaire.

Comment ? · Les joueurs ont le droit de sautiller pour esquiver les attaques.

· Coincer une deuxième balle, plus petite (tennis), sous les aisselles.

Défendre un trésor

Contact physique intense

But ?

  • Développer la rapidité dans les actions d'esquive.
  • Entraîner la souplesse.

Quoi ? Délimiter une surface de jeu dans laquelle deux joueurs doivent protéger un ballon lourd. Deux autres essaient de leur ravir la balle. Si, dans le temps imparti, l'un des deux attaquants réussit à s'emparer du trésor, elle marque un point pour son équipe. Inverser les rôles.

Comment ? L'attaquant doit essayer de déposer la balle dans un coin de la salle.

Clopin-clopant

Contact physique modéré

But ? Entraîner la force et l'équilibre.

Quoi ? Deux par deux. Chaque joueur essaie de soulever la jambe de l'autre du sol.

Comment ? Tous contre tous sur une surface de jeu restreinte. Le joueur qui se fait éliminer peut reprendre le jeu si celui qui lui a damé le pion se fait éliminer à son tour. Les pieds des joueurs ne doivent pas quitter le sol (ne pas courir, mais glisser).

Dehors !

Contact physique intense

But ? Entraîner l'équilibre, la vitesse.

Quoi ? Le nombre de joueurs n'a aucune importance. Agenouillés, deux par deux sur une surface de tapis, chacun essaie de pousser et de tirer son partenaire hors des tapis. Il est interdit de se lever. Remporte la victoire le joueur qui reste le dernier sur la surface de tapis.

Comment ? Est éliminé tout joueur qui se fait sortir du champ de combat ou renverser sur le dos.

 

retour en haut de page


L'évasion

Contact physique intense

But ?

  • Entraîner la force, les réflexes.
  • Exercer des manoeuvres d'esquive.

Quoi ? Deux joueurs sont assis dos à dos au milieu d'une zone de combat. Au signal, l'un essaie de quitter la zone, tandis que l'autre s'efforce de l'en empêcher. Le joueur qui parvient à quitter la zone de combat marque un point.

Comment ? Le partenaire peut également marquer un point en retournant celui qui cherche à s'évader sur le dos.

L'éléphant

Contact physique intense

But ?

  • Entraîner la force et la souplesse.
  • Apprendre à ceinturer.
  • Immobiliser, se dégager.

Quoi ? Un joueur saisit un adversaire par derrière à la taille. Le joueur prisonnier essaie de se libérer.

Comment ? Changer souvent de partenaire.

Danse avec les chevaux

Contact physique intense

But ?

  • Exercer des comportements d'attaque et de défense.
  • Entraîner les réflexes et la vitesse.

Quoi ? A se met à quatre pattes. B, qui est debout devant A, essaie de passer derrière A pour le saisir à la taille. A essaie de l'en empêcher en se déplaçant et en esquivant. Il n'a pas le droit de décoller les mains du sol.

Comment ? Former deux équipes : l'une d'elles (les Indiens) essaie de dresser l'autre (les chevaux sauvages). Combien de temps faut-il aux Indiens pour dresser les chevaux sauvages ?

Se dégager en se relevant

Contact physique intense

But ?

  • Entraîner la force.
  • Exercer des techniques d'immobilisation et de dégagement.

Quoi ? A est couché sur le ventre. B la maintient au sol. A essaie de se mettre à quatre pattes. S'il y parvient dans le temps qui lui est imparti, il marque un point. Inverser les rôles.

Comment ? Le prisonnier essaie de se mettre debout.

© Bertrand Carrard 2000 / Support de cours "Cours d'entraîneur régional"

Les idées de jeux sont reprises et adaptées du dossier paru dans "Éducation physique à l'école · 2/97" et conçu par Z. Gioella et B. Sigg

retour en haut de page

Conseils méthodologiques
Que puis-je faire lorsque...  Recommandations

...les enfants ont peur du ballon ?

Utiliser des ballons appropriés.

Il peut arriver que les enfants aient peur d'un ballon trop gonflé.
Des ballons mous sont donc recommandés.

La grosseur des ballons doit correspondre au développement corporel des enfants. La FSH recommande les grosseur suivantes:

  • 6-8 ans minihandball
  • 8-11 ans 52 cm de diamètre
  • 12-15 ans 54-56 cm de diamètre.

Former des groupes homogènes.

Donner plus de valeur aux tirs en rebond (le ballon qui vient du sol est plus facile à attraper et est plus facile à protéger avec son corps).

... il n'y a pas assez de ballons à disposition ?

On peut jouer avec tous les ballons. On voit trop souvent plusieurs enfants jouer avec un seul ballon, parce qu'il y a trop peu de "bons ballons".

A l'échauffement en tout cas, la possibilité pour chaque enfant d'avoir un ballon est absolument nécessaire pour entraîner l'accoutumance au ballon et les variations de technique.

... il y a des problèmes de compréhension des règles ?

Introduire des règles simplifiées.

Séparer les enfants en groupes de niveau équivalent.

Les enfants jouant au handball dans un club assument l'arbitrage.

S'approcher petit à petit des règles du handball.

... les enfants ont déjà des connaissances tactiques ?

Enseigner la tactique n'a pas de sens pour des enfants. Les éléments techniques et tactiques ne devraient pas être dissociés les uns-des autres dans une leçon.

Les combinaisons des "variables dans l'organisation du jeu" qui ont été décrites oblige l'enfant à adopter un comportement de jeu correct, et rendent ainsi un enseignement tactique inutile.

Une discussion avec les enfants, expliquant le sens d'une règle donnée, est bien plus importante.

... certains enfants jouent de façon trop personnelle ?

Interdire les dribbles.

Le dribble amène le jeu personnel et exclut beaucoup de coéquipiers. Les enfants deviennent plus agressifs et essaient de se créer un avantage par une faute ou un contact corporel contraire aux règles.

Interdire de se déplacer avec le ballon.

Des combinaisons de passes mènent à un comportement axé sur l'équipe et non sur l'individualité.

... le nombre d'enfants me semble trop important?

Former des petits groupes sur plusieurs terrains, tout en en gardant une vue d'ensemble.

Enseigner selon le principe de l'intervalle : un changement de la charge et un temps de pause sont en outre nécessaires à cause de l'intensité du jeu.

Après une phase d'accoutumance, jouer sur 2 à 3 terrains. plus d'enfants peuvent jouer et ils sont amenés ainsi à jouer plus collectivement.

... la salle de sport est trop petite ?

Une grande salle de sport correspondant à un terrain de handball (20 x40 m.!) n'est pas souhaitable pour des enfants, car elle exige souvent trop d'eux.

Veiller à former de petites équipes (3:3, 4;4).

... il n'y a pas de buts à disposition ?

Des buts normaux ne sont pas une nécessité pour les jeunes enfants. Des "buts de remplacement" adaptés à la taille et aux performances de tir des enfants est souvent un meilleur choix.

  • Buts de remplacement : tapis, caissons, cheval d'arçon, marques sur le mur,
  • Zone de remplacement : scotch de carrossier
  • Lignes de remplacement : poteaux, cônes.

... des filles et des garçons doivent jouer ensemble ?

Ne pas laisser apparaître des problèmes de sexe, car "beaucoup de filles sont meilleures que les garçons et vive-versa!"

... "les filles ne se bougent pas" (mauvaise compréhension du jeu) et/ou lancent le ballon n'importe comment ?

Valoriser les points de combinaisons de passes.

Constituer des groupes plus petits, et ainsi les obliger à prendre part au jeu.

... les enfants dérangent le jeu par une attitude destructive ?

Simplifier ou compliquer les règles, car cette attitude est souvent un signal indiquant qu'on exige trop d'eux, ou pas assez.

... les enfants se groupent autour

  • du ballon

  • de la zone

  • du tapis ?

Introduire des points de combinaisons de passes. Cela provoque un important effet secondaire : les enfants doivent défendre de façon offensive.

Jouer de façon offensive en attaque comme en défense est important pour le développement de la capacité de jeu.

Le principe du surnombre est ici une bonne solution : il provoque des situations de jeu plus faciles à résoudre. Avec un même nombre de joueurs, plus le terrain est petit, plus le jeu est difficile.

... les buts sont trop grands ?

Des buts de handball normaux et une zone à 6 mètres sont souvent trop exigeants pour des enfants.

  • construire un "toit de but",
  • fixer solidement une planche,
  • limiter la hauteur avec une corde à sauter.

... il y a de grandes différences de niveau ?

Différenciation, groupes plus petits et de niveau homogène. Un critère de différenciation bien accepté par les enfants est la taille.

Rester plus longtemps sur un jeu, différencier, même au point de jouer sur chaque terrain avec des règles différentes.

... des enfants veulent changer d'équipe ?

Les enfants veulent appartenir à l'équipe gagnante. Vivre ensemble tant la victoire que la défaite est pourtant un important but de l'éducation. Les équipes devraient rester les mêmes pendant un long moment, voire plusieurs leçons. Chacun devrait ainsi avoir l'occasion d'être le gagnant

retour en haut de page

Dernières recommandations
Toutes les formes de jeu mettent l'accent sur le FAIR-PLAY, le jeu collectif et l'éducation à l'autonomie. Les exemple développés dans ce chapitre ne dépassent pas un niveau de risque pédagogiquement justifiable. L'éducation des enfants à un comportement ordonné, prudent et responsable est une prévention importante contre les blessures.

Une préparation mentale et physique ponctuelle pendant la phase d'échauffement est également nécessaire pour une bonne prévention des accidents, de même que les changements de règles amenés par le maître. Beaucoup d'accidents dans l'enseignement du sport sont dûs à une carence dans l'échauffement. A côté de l'accoutumance au ballon et de la différenciation avec ballons, la phase d'échauffement a pour raisons de préparer le corps aux efforts à venir, d'éviter les accidents et d'aider à la préparation physique et psychique de la performance.

L'affermissement et l'assouplissement des principaux groupes musculaires, avant tout ceux qui seront mis à contribution au cours de la leçon, ne doit pas être oublié. Chez les écoliers et les jeunes, une très grande importance est donnée à l'affermissement musculaire . Les exercices de stabilisation "stabilisent" les tensions dans le corps.

Il est conseillé de profiter de cette phase d'échauffement pour éduquer les enfants à l'autonomie et à la responsabilité, et de préparer avec eux une partie de ce moment. Il s'est avéré positif, après quelques entraînements, de donner à chaque enfant ou à un groupe d'enfants quelques exercices particuliers, afin de les mettre en situation d'autonomie. L'entraîneur veille alors à la bonne exécution des exercices et donne au besoin des aides et des corrections : - durée de la pause ou nombre de répétitions lors des exercices d'affermissement musculaire,
- faire des distinctions de performances (nombre, durée, difficulté),
- trop exiger sous-entend souvent mauvaise exécution,
- exercices d'étirement lents, doux et sans élan,
- s'étirer individuellement (10-30 secondes), calmement et sans retenir sa respiration,
- agir continuellement selon le principe de base:
- contraction - décontraction - allongement

Pour des raisons évidentes de sécurité, il faut particulièrement prendre garde : - aux objets et aux ballons qui traînent sur le sol
- à faire enlever les objets dangereux (colliers, montres,...),
- à utiliser des ballons appropriés,
- aux exigeances physiques et/ou psychiques trop grandes,
- à l'aggressivité et aux conflits dans le jeu,
- à distinguer les équipes par des couleurs

Une bonne réception de la balle protège des blessures : - "aspirer" la balle et l'amener contre son corps,
- les paumes des mains sont dirigées vers le ballon
- garder les doigts écartés, les pouces et les autres doigts forment un filet.

Les passes et les réceptions ne devraient être pratiquées qu'en mouvement avec des consignes aussi variées que possible.

La balle qui vient du sol (passe en rebond) peut mieux être attrapée et assurée.

retour en haut de page