La défense

Défense: Phase de jeu pendant laquelle l'équipe n'est pas en possession de la balle.
Remarque: Elle commence dès que l'équipe perd la balle et se divise en deux phases :
le repli défensif et la défense placée.
La défense s'achève par la récupération de balle.

 

Réflexion sur deux grands types de défense

 

Défense homme à homme ou défense de zone ?

La défense est un secteur primordial dans le handball moderne.
Le dispositif défensif définit la position des joueurs sur le terrain, en partant de la ligne médiane.
une 1-5 est une défense composée d'une première ligne (1 joueur) et d'une deuxième ligne (5 joueurs).
une 2-4 composée d'une première ligne (2 joueur) et d'une deuxième (4 joueurs).
Une 0-6 composée d'une seul ligne de 6 joueurs
Et ainsi de suite…

Le système défensif définit le fonctionnement de la défense. Il existe deux systèmes défensifs principaux :

  • Le système homme à homme : H/H
  • Le système zone : Z

Si ces deux systèmes sont parfaitement définis, il existe dans la pratique des défenses utilisant un peu de chaque système pour établir un système mixte. C'est le cas de l'équipe France par exemple, qui choisit une défense plutôt de type homme à homme dans les secteurs d'aile et zone dans le secteur central.

Tout au long de la formation du joueur, les différentes " façons " de défendre sont abordées, surtout depuis que les obligations techniques imposent aux équipes de jeunes de défendre en " individuel " pendant une période, puis avec " 2 joueurs au moins en dehors de 9 mètres " pendant la suivante. C'est le cas en Franche Comté, mais l'aménagement des règles est différent selon les ligues et leurs équipes techniques régionales (ETR).

Nous vous présentons ici les systèmes " homme à homme " et " zone ", leurs définitions, leurs principes généraux, leurs objectifs collectifs et individuels et enfin leurs points forts et leurs points faibles.

Définition

H/H : système défensif d'une équipe où chaque défenseur a la charge d'un attaquant direct. Z : système défensif d'une équipe où chaque défenseur a la responsabilité d'un secteur.

Principes généraux

H/H : centration sur le joueur qui est adversaire direct Z : centration sur la balle

Objectifs collectifs de la défense

H/H : chaque joueur doit avoir toujours un adversaire direct, l'objectif étant de perturber la circulation de balle. Z : mettre le maximum de joueurs entre la balle et le but à défendre, c'est à dire proposer une entraide importante pour créer le surnombre défensif coté balle, en constituant un bloc défensif qui se déplace en fonction du mouvement du ballon. Interdire au ballon d'aller à l'intérieur du système. Excentrer la balle.

Objectifs individuels de chaque joueur

H/H : mettre le rapport de force en sa faveur en assumant ses responsabilités. Neutraliser le porteur de balle. Intentions tactiques : harceler, presser, dissuader, aider, intercepter. Combinaisons tactiques : flotter, s'aligner, glisser quand on n'a pas pu changer.

Z : flotter et s'entraider, excentrer le porteur de balle, avoir une attitude dynamique et une orientation des épaules face à la balle, fermer le secteur central avec l'orientation des jambes " en barrage " .

Points forts

H/H : s'oppose aux mouvements de joueurs. Il n'y a jamais d'attaquant seul. Le porteur de balle est constamment harcelé. Il n'y a pas de problème de répartition.

Z : solidarité défensive. Défense très regroupée secteur central. Mobilité sans tenir compte des joueurs. Surnombre défensif face à la balle qui entraîne un accès au but difficile pour le porteur de balle.

Points faibles

H/H : effectuer les changements de joueurs. Individualités en attaque qui peuvent mettre le rapport de force individuel en leur faveur. Entraide plus difficile.

Z : les secteurs d'aile. Les secteurs à l'opposé de la balle, surtout en cas d'infériorité numérique. Difficulté face à une circulation de balle rapide ou sur les passes de renversement. Changement de secteur des attaquants. Défense épuisante.

Retour en haut de page

Les dispositifs de défense (source FFHB)

 

Dispositif: Position de référence des joueurs sur le terrain en attaque comme en défense, lorsque le demi centre est en possession de la balle.
Remarque: La description du dispositif se fait en France du milieu du terrain vers le but. Ex:: 5-1 en attaque.

Alignée: . Dispositif de défense sur une seule ligne parallèle à la ligne de but
Remarque : Cet alignement peut être proche ou éloigné du but. 0/6 ou 6/0.

Aplatie: Dispositif de défense dans lequel les joueurs occupent l'espace le plus proche de la zone.
Remarque: peu ou pas d'espace en profondeur, couverture des 6 mètres et de l'espace latéral. 0/6

Calque : Dispositif de défense qui reproduit le dispositif offensif à l'identique.
Remarque: Défense qui induit un système homme à homme avec ou sans changement. Ex: Défense en 2/4 face à une attaque en 4/2.

Défense placée : Regroupement collectif devant la zone, organisé par un système et un dispositif.
Remarque: Cette phase de jeu fait suite au repli défensif victorieux.

Défense sur tout le terrain: Répartition des défenseurs organisée sur tout le terrain, en fonction de la dispersion des attaquants.
Remarque: Option défensive souvent retenue dans la formation des jeunes joueurs.

Étagée : Dispositif de défense réparti sur plusieurs niveaux en profondeur, composé de un à cinq joueurs.
Remarque: Défense qui éloigne la circulation de balle et le jeu de la base arrière.

Homme à homme : Système défensif dans lequel chaque joueur a la responsabilité d'un adversaire direct.
Remarque: Lorsqu'on utilise ce système, le dispositif de référence est appelé à varier en permanence en fonction des déplacements des attaquants.

Homme à homme avec Flottement / changement: Système défensif dans lequel chaque joueur a la responsabilité d'un adversaire direct dans un secteur donné et qui change avec un partenaire lorsque son adversaire quitte ce secteur.
Remarque: Pour répondre aux permutations de poste par les défenseurs : respect de l'alignement défensif qui permet le changement

Homme à homme stricte : Système défensif qui privilégie la prise en charge et le contrôle d'un adversaire direct quelque soit ses déplacements et sa position.
Remarque: Responsabilisation de chacun. Les changements de joueurs sont interdits.

Système Mixte : Système défensif utilisant de façon complémentaire des éléments de la défense homme à homme et de la défense de zone.
Remarque: 1 stricte + 5 zones homme-homme face au porteur de balle et zone pour les autres.

Zone: Système défensif dans lequel chaque joueur a la responsabilité d'un secteur en fonction du poste occupé par le défenseur dans le dispositif.
Remarque: Système organisé par rapport à la circulation de balle privilégiant le surnombre défensif côté balle.

 

Comportements individuels du défenseur

- Repousser l'attaquant :

Plus les attaquants sont repoussés au-delà des 9 mètres, plus la défense devient efficace.
Il importe dans les comportements individuels d'agir de telle manière que tout porteur de balle ne puisse jouer dans les 9 mètres.


- Excentrer l'attaquant

Il s'agit d'orienter l'attaquant porteur de balle vers les lignes de touche : on dit ‘'fermer l'intérieur''.
Cette action a pour but d'interdire :
- tout débordement intérieur,
- les transmissions dans le secteur central du jeu,
- de tirer en décalant.

- Surnombrer le côté balle

En liaison avec le changement et le flottement. Plus on amènera un maximum de défenseurs du côté de la balle, plus on pourra repousser le danger.
Défendre en surnombre côté balle, c'est défendre à deux sur un attaquant porteur de balle.

- Interdire le jeu dans le dos.

Dans toute action défensive, le joueur doit avoir devant lui :
- le ballon
- et l'adversaire dont il est responsable dès la perte de balle (repli défensif).


Quel que soit le système employé, tout joueur :

  • FLOTTE du côté du ballon pour aider un partenaire.
  • CHANGE d'adversaire, si devant lui, deux adversaires permutent.
  • GLISSE (prend sa place) par rapport à un partenaire avancé à 9 mètres si un adversaire passe dans le dos de celui-ci et continue sa course.
  • S'ALIGNE : cette action a pour but de faciliter les relations entre les joueurs. Cependant, l'alignement n'est pas une règle impérative dans la mesure où les attaques du porteur de balle et les actions de repousser obligent très fréquemment à rompre cet alignement.

 

Les gestes défensifs

Retour en haut de page

Le lexique du défenseur (source FFHB)

AIDE: Intention défensive qui vise à soutenir l'action défensive du partenaire en difficulté face au Porteur de Balle
Remarque: Intention défensive fondamentale.

CONTRE FLOTTEMENT: Déplacement latéral défensif à l'inverse du déplacement de la balle
Remarque: Permet d'anticiper sur les passes de renversement.

CONTRER: Action qui consiste à faire opposition à un tir avec les bras ou une partie du corps en se plaçant sur la trajectoire de balle
Remarque: Cette action peut nécessiter la collaboration d'un ou de plusieurs partenaires.

CONTRÔLER: Contenir les actions offensives de l'adversaire direct. Remarque : Le défenseur doit à tout moment tenir compte d'une possibilité d'action sur l'adversaire. Vise à réduire l'incertitude sur les actions de l'adversaire.

COUVERTURE : Pour un défenseur, c'est un placement en soutien (aide) défensif proche du partenaire situé face au porteur de balle.
Remarque: Cette attitude défensive doit être modulée en fonction du rapport de forces entre le Porteur de Balle et l'adversaire direct.

DISSUADER : Action défensive en direction d'un attaquant pour l'empêcher de recevoir la balle.
Remarque: Intention défensive fondamentale qui vise à prendre l'initiative sur l'adversaire.

FERMER : Action défensive qui vise à interdire le passage à l'attaquant en direction du but.
Remarque: Cette notion de fermeture est souvent associée à la fermeture de l'intervalle par deux défenseurs.

FLOTTEMENT : Déplacement défensif latéral dans le sens de la circulation de balle.

FERMER: Action défensive qui vise à interdire le passage à l'attaquant en direction du but.
Remarque: Cette notion de fermeture est souvent associée à la fermeture de l'intervalle par deux défenseurs.

GLISSEMENT: Poursuite et prise en charge de son adversaire direct par un défenseur jusqu'au prochain changement possible.
Remarque: Conséquence d'un mauvaise alignement. Met en danger l'efficacité défensive.

INTERCEPTER : Agir sur la trajectoire de balle pour se l'approprier.
Remarque: Intention défensive fondamentale qui vise à reconquérir directement la balle.

JEU EN FERMETURE: Organisation motrice défensive visant à interdire l'accès au secteur central.
Remarque: Attitude défensive : appuis décalés avec " jambe intérieure " avancée + orientation des épaules en direction de l'attaquant.

MARQUAGE: Prise en charge d'un joueur pour limiter ses possibilités d'actions offensives.

NEUTRALISER: Action défensive qui permet d'arrêter le porteur de balle en lui interdisant tous débordement et toute transmission.
Remarque: Si elle est efficace, le jeu s'arrête.

PRESSER : Action défensive qui se déroule au contact du porteur de balle pour le contraindre à prendre une décision rapide et de jouer hâtivement.

PROTECTION DU BUT : Organisation collective visant à interdire l'accès au tir.
Remarque: C'est une finalité défensive. Relation entre la gardien de but et les défenseurs pour définir des secteurs de responsabilité par rapport à l'impact du tir.

RECUPERATION DE BALLE : Organisation collective défensive visant à s'approprier la balle rapidement en perturbant le jeu de l'attaquant.
Remarque: C'est une finalité défensive.

REPLI : Organisation collective visant à interdire la passe directe dans le dos des défenseurs, à gêner la progression de la balle voire à la récupérer.
Remarque: Développer la notion de continuité entre la phase d'attaque et celle de défense (changement de statut) et lier le repli défensif à la mise en place de la défense.

S'ORIENTER : Recherche d'une posture qui prenne en compte l'ensemble du jeu et facilite les initiatives du joueur.
Remarques: En défense, l'orientation est définie par la ligne des épaules et la position des appuis. En attaque, on distingue l'orientation des appuis, des épaules, du regard…

STOPPER: Action d'arrêter la progression de l'adversaire direct porteur de la balle.

SUBTILISER: Action qui consiste à enlever la balle de la main de l'attaquant en gardant la main ouverte sans frapper la balle.
Remarque: on parle de " vol de balles " par exemple dans le dribble (Modèle à suivre: Jackson Richardson).

Retour en haut de page

Exercices d'entrainement

L'attaquant fixe et présente le ballon à deux mains en haut, en bas et de côté. Le défenseur essaie de frapper le ballon.

L'attaquant fixe et présente le ballon à deux mains en haut, en bas et de côté. Le défenseur essaie de frapper le ballon.

Le défenseur essaie d'excentrer l'attaquant en dehors d'une zone délimitée par deux plots.

Interdire le passage de bras.

Sanctionner les passages en force.

Même exercice en autorisant le passage de bras.
Le premier défenseur prend en charge l'attaquant puis est relayé par son partenaire (changement Homme / Homme )

Envoyer des vagues successives d'attaquants pour que les défenseurs se replacent.

Avec 3 attaquants qui se relayent.

Envoyer des vagues successives d'attaquants (à droite et à gauche) pour que les défenseurs se replacent

Défense avec un pivot

Le défenseur bleu essaie d'excentrer l'attaquant qui passe la balle au pivot.

Le pivot se retourne et tire.

Possibilité d'intégrer un bloc du pivot au moment de l'impact avec l'attaquant et redescente immédiate vers la zone.

.
Défense avec un pivot marqué par un défenseur (même dispositif que n° 7)
Le défenseur bleu essaie d'excentrer l'attaquant qui passe la balle au pivot.
Le pivot se retourne et tire. Le deuxième défenseur le gène.
Épervier. Grand classique: un joueur sans ballon essaie d'empêcher les autres de traverser en dribble.
Sanctionner les passages en force et les reprises de dribble.

"Interceptor". Demi-terrain divisé en 4 par des plots.
Consigne: Faire perdre le ballon le plus souvent possible à l'autre équipe en un temps donné ( 1 à 2 minutes)

  • Score:
    + 3 points pour une interception
    + 2 points pour un faute provoquée (reprise de dribble, marcher ...)
    + 1 point si le ballon sort des limites du terrain
    - 1 point si transgression des règles d'intervention du défenseur sur le porteur du ballon.

Intercepter:
3 attaquants dont l'un ne peut ni marquer ni sortir de son couloir.

Les 2 défenseurs s'organisent pour contrôler les appels de balle des attaquants. Ils doivent garder une distance suffisamment grande pour ne pas être surpris par les démarrages mais doivent rester en mesure d'intercepter d'éventuelles passes.

Harceler, intercepter

Les défenseurs marquent:
- 1 point si ils interceptent entre 2 joueurs extérieurs,
- 2 points si ils interceptent vers le joueur central.
Les attaquants marquent 2 points si ils passent au joueur central.

Identifier l'attaquant, le tir (suspension ou appui), réagir.
Les joueurs sont face à face, en deux lignes distantes de 3 m. Ils se déplacent latéralement.
- si l'attaquant d'en face monte en suspension, le défenseur le bloque en l'air.
- si l'attaquant arme le bras en s'arrêtant, le défenseur le bloque en appui.
Repousser l'adversaire
Les attaquants disposent de 10 ballons et doivent marquer un maximum de points. Les défenseurs doivent empêcher les attaquants de rentrer dans les 9 mètres.
Tir à 6 m obligatoire.
Score:
1 point pour une incursion dans les 9 m.
3 points pour un but.

Fermer un intervalle

Les défenseurs vont toucher leur plot au moment de la passe du demi-centre puis empêchent l'attaquant de passer entre les deux plots.

S'organiser pour obliger la passe longue, pour récupérer la balle.
Dans un premier temps, interdire aux attaquantes de changer de secteur.

Rotation après 3 ballons récupérés.

Prise en charge d'un pivot:

3 attaquants + 1 pivot, 2 défenseurs: le défenseur s'oppose à son adversaire direct en possession de la balle et prend en charge le pivot après la passe.

Retour en haut de page